Avec des associations

Nous menons des actions de terrain en direction de publics défavorisés en dialogue intime avec les membres des associations, comme celles menées auprès de femmes illettrées et des enfants de la Maison Cousté (centre socioculturel à Cachan) ou auprès des jeunes de l'ANGI (Association de la nouvelle génération immigrée).

 

 

Rencontres avec le public

Les artistes rencontrent régulièrement le public à l'issue ou en parallèle des représentations, plus récemment aux 2 scènes - Scène nationale de Besançon dans le cadre d'étudiants à l'opéra (Caisse des dépôts), à L'Orange bleue d'Eaubonne (bord plateau).

Action CULTURELLE

 

La Compagnie s'attache à rencontrer et sensibiliser les publics ainsi qu'à l'échange avec les praticiens étudiants ou amateur des arts de la scène. Chaque année, en parallèle de nos créations et en partenariat avec les salles accueillant nos spectacles, nous allons à la rencontre des habitants des lieux où nous nous produisons. Cette rencontre peut prendre la forme d'une discussion, d'un débat ou le plus souvent d'un atelier de pratique artistique encadré par les artistes de la Compagnie. 

 

Avec les choeurs amateurs

Dans le cadre de D'autres le giflèrent, nous menons un travail en direction de choristes amateurs des villes dans lesquelles le spectacle est donné. Ces personnes peuvent être issues de choeurs amateurs, d'ensembles vocaux de conservatoires ou de chorales de MJC. Nous explorons avec eux le travail du corps musicien en travaillant corporellement et musicalement. A l'issue des ateliers, le groupe participe au spectacle depuis la salle en chantant à trois reprises un choral de Bach de façon autonome, sans chef, sans partition.

Partenaires les plus récents : Choeur Paris 1 - Panthéon Sorbonne, Choeur de Meudon, Choeur Résonances de Vitry-sur-Seine, Choeur du Conservatoire de Corbeil-Essonnes.

 

Avec les élèves des conservatoires

Dans le cadre du Triptyque Bach et de Barca di Venetia, nous menons un travail en direction des élèves instrumentistes, chanteurs et comédiens des conservatoires. Il s'agit avec eux de travailler la musique d'ensemble mise en espace et de voir comment le texte parlé peut s'insérer dans la musique. Travail d'écoute, travail pour lâcher la partition, travail sur le mouvement corporel dans le jeu musical... Ces ateliers permettent aux élèves de développer leur écoute musicale et de prendre conscience des enjeux de la maîtrise de son corps sur un plateau mais aussi dans la finesse de l'exécution musicale.

Partenaires les plus récents : CRR de Versailles, CRR de Paris, CRC des Lilas, CRC de Rosny-sous-Bois, CRC de Saint-Ouen (classes de musiques actuelles hébergées à Mains d'Oeuvres).

Avec les collégiens, lycéens et étudiants

En parallèle de nos créations, nous rencontrons des collégiens, lycéens et étudiants pour parler avec eux de notre démarche pluridisciplinaire sur les Passions de Bach. Ces échanges sont suivis d'ateliers de pratique artistique : travail corporel, éveil vocal, travail en mouvement sur un choral de Bach. Partenaires les plus récents : CAC Meudon, Conseil général des Hauts-de-Seine. 

Avec les centres de loisirs et les habitants de la Porte de la Chapelle

Dans le cadre du projet de création lyrique participative in situ Voi[e,x,s] Chapelle Charbon, Alexandra Lacroix et les artistes de la Compagnie interviennent régulièrement depuis mars 2018 auprès des enfants des Centres de loisirs du nord du 18e arrondissement. Un travail régulier a ainsi été mené auprès des enfants du Centre de loisirs Charles Hermite qui ont participé à la première expérimentation publique du projet les 22 et 23 juin 2018 au Parc des 12 Saisons. Par ailleurs, des ateliers de découverte sensible de l'espace sont proposés aux habitants du quartier pour les inviter à découvrir cette friche ferroviaire aujourd'hui interdite d'accès et qui deviendra bientôt un grand parc public.